La chaîne investit alors dans la création de chaînes premium en Europe et sur le bassin méditerranéen en lançant Canal+ TVCF, en Belgique francophone, puis au Luxembourg, 27 septembre 1989 puis Canal+ België et Canal+ Nederland (Pays-Bas), Canal Horizons (devenue Canal+ Horizons) sur le continent africain le 18 avril 1990, Canal+ España (Espagne) 14 septembre 1990, Canal+ Polska (Pologne) le 1er mars 1995, Tele+ en Italie (30 août 1997) et Canal+ Scandinavia (30 août 1997) pour le Danemark, la Suède, la Finlande et la Norvège (1er septembre 1997). Le 3 février 2014, Canal + annonce une prise de participation à 60 % dans Studio Bagel, chaîne humoristique sur YouTube[26]. Canal+, la chaîne des urbains évolués, des libéraux-libertaires. Ancien logo anniversaire pour les 30 ans de Canal+, le 1er novembre 2014. En septembre 2010, Canal+ obtient une licence de pari sportif auprès de l'Autorité de Régulation des Jeux En Ligne (ARJEL) pour territoire français et s’est associé au bookmaker anglais Ladbrokes pour lancer un site de paris en ligne[122]. Canal+ est déclinée au travers du bouquet de chaînes Les chaînes Canal+ (anciennement Canal+ Numérique, puis Canal+ Le Bouquet) sous la forme de six chaînes diffusées sur le bouquet satellite Canalsat, le câble et les bouquets de télévision IP (fibre optique ou xDSL) : Seules les six chaînes Canal+, Canal+ Cinéma, Canal+ Sport, C8, CStar et CNews sont diffusées sur la TNT. Le premier développement de Canal+ concerne la participation à la plateforme de télédiffusion par satellite franco-allemande (TDF 1, Kopernicus, TVsat) devant exploiter la nouvelle norme TV européenne analogique D2 Mac. Cette période de forte croissance marque le tournant de l'axe « populaire » et moins « parisien » de la chaîne alors que les études marketing visaient les CSP+ (Catégorie socio-professionnelle supérieure, les cadres, professions libérales) et les grandes villes, avec toute une série d'émissions et rendez-vous « accrocheurs » parmi lesquels : On retrouve également à l'antenne dès son lancement le 4 novembre 1984, Patrick Poivre d'Arvor (entretiens), Christophe Dechavanne (chroniques), Alain Chabat (météo humoristique et parodies) et Michel Denisot (émission matinale 7/9)[16]. Au contraire de HBO qui rediffuse jusqu'à 50 fois ses films dans l'année, Canal+ singularise ses programmes par la multi-diffusion limitée à six fois des films récents du cinéma international, la présence de sports peu diffusés ailleurs (boxe, basket-ball, golf…) et la prédominance du football qui deviendra son deuxième pôle d'attraction : le 9 novembre 1984, Canal+ diffuse son premier match de football, Nantes-Monaco, avec cinq caméras[13]. Les projets développés jusque-là n'ayant donné aucun gage de réussite, André Rousselet nomme alors Pierre Lescure à la tête du projet de programmes. En 2016, l'audience de Canal+ s'effondre, en perdant 1 point par rapport à 2015. Certains observateurs notent que les cas de censure des programmes et d'ingérence de la part de Bolloré se multiplient[30]. Comme tous les ans, le "TIME" a officialisé son top des meilleurs morceaux de 2020. En janvier 1987, Canal+ crée sa filiale de production, Canal+ Productions, laquelle deviendra StudioCanal, l'un des premiers catalogues de films du monde ; en octobre de la même année, Canal+ lance Canal+ Magazine (rebaptisé ultérieurement « PLUS+ »), le mensuel imprimé des millions d'abonnés de la chaîne. Peu de temps auparavant, le service des sports avait réussi à conserver les droits pour la Première League anglaise, le championnat le plus regardé au monde[24]. En revanche, l'amende prononcée en 2011 à l'encontre de Canal+ passe de 30 à 27 millions d'euros[23]. Pour lui, « Canal+ devint ainsi la chaîne réservée à ceux qui ne sont pas des cons », « ces cons incarnés par les fameux Deschiens : le peuple, les pauvres incultes. Ces nouveaux programmes en clair connaissent beaucoup de succès et deviennent rentables pour la chaîne. Ancien logo de Canal+ HD à partir du 3 septembre 2007. Parmi les mesures qui permettent de freiner cette expansion, le 22 octobre 1982, un « blocus de Poitiers » vise à réduire considérablement l'importation des magnétoscopes, notamment d'origine asiatique[6],[7]. Celui-ci possède divers sièges dont celui de la chaîne Canal+ à Boulogne-Billancourt, mais également le pôle des chaînes gratuites du groupe (C8, CNews et CStar), qui est installé aussi à Boulogne Billancourt. Le dimanche, 6 septembre 1998, Canal+ Vert (plutôt orientée sport) vient compléter le multiplex. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le 27 mai 2019, Canal+ annonce avoir acheté au fonds d'investissement Astorg Partners l'opérateur de télévision payante M7 (en) pour un montant « légèrement supérieur à 1 milliard d'euros »[39],[40],[41]. Il faut attendre, le 6 décembre 1995 pour que le CSA négocie une convention avec la chaîne et la reconduction de son autorisation. Le prix de l'abonnement était de 120 FRF par mois (soit environ 38 € de fin 2020). De nombreuses modifications sont apportées aux différentes émissions de la chaîne : les Guignols passent en crypté et plusieurs animateurs de la chaîne se voient affectés à d'autres émissions. À la rentrée 1994, Jean-Luc Delarue quitte la chaîne, marquant la fin d'une époque, alors qu'elle s'apprête à fêter son dixième anniversaire. Sur le canal no 18 du bouquet Canalsat, une programmation spécifique en haute définition et en stéréoscopie est lancée avec la première diffusion expérimentale d'une rencontre de tennis, le 22 janvier 2011. Le logo est donc retouché et redessiné, en décalant la croix vers la droite et en ovalisant le cercle, devenant la fameuse ellipse. Mais la chaîne est semi-généraliste et programme donc également des séries, des magazines, des flashs d'information, des émissions pour la jeunesse, des festivals comme celui de Cannes et de nombreuses émissions de divertissement et d'information dans ses plages en clair, en avant-soirée. Lui et son équipe, Alain de Greef, René Bonnell, puis Albert Mathieu et Charles Biétry, élaborent un projet qui, du point de vue du programme, de son impact sur le financement du cinéma et du sport et de son potentiel commercial peut être enfin lancé. Détenu à 100 % par VU, « Groupe Canal+ » subsiste et abrite tous les actifs non repris par Canal+ SA et destinés à être cédés : En février 2003, Jean-René Fourtou démet Xavier Couture de ses fonctions. Cette chaîne ne sera financée ni par la redevance, ni par la publicité ». Début 2016, Canal+ décide de « ressusciter » le cryptage analogique sur les émetteurs numériques. Le message affiché par les décodeurs est ainsi remplacé par une diffusion brouillée de la chaîne, avec un message incitant à s'abonner. Antoine entame sa première année de médecine pour la troisième fois. Canal+ forme alors l'un des plus grands et des plus puissants groupes audiovisuels européens, le Groupe Canal+. Pour la première fois, Lacroix réalisera plus de la moitié de son activité dans l'électronique. Fraîchement accueillie par ses trois concurrentes publiques, la chaîne connaît des débuts difficiles, notamment en raison d'une erreur marketing : le choix d'orienter la commercialisation vers les foyers les plus favorisés vivant dans les grandes villes au lieu d'un public bien plus large et populaire. Cet appareil est dépourvu de la compatibilité TVHD. Ainsi, depuis le milieu des années 1980, les millions de foyers non abonnés à Canal+ n'ont pas jugé utile de s'équiper d'une antenne VHF pour uniquement recevoir ses programmes en clair car l'acquisition et l'installation d'un tel équipement VHF représente un coût pouvant aller de 45 à 350 euros par foyer (antenne + coupleur + installation) , ce qui a considérablement ralenti la croissance de l'audience. Elle le quitte en 1992 pour s'installer dans un tout nouveau bâtiment blanc, dessiné par Richard Meier, qu'elle a fait bâtir au 85 - 89, Quai André-Citroën, toujours dans le 15e arrondissement de Paris, sur les bords de Seine et dans lequel sont regroupés les services techniques, financiers et les plateaux où sont tournées les émissions. Canal+ vend ce siège en 2003 pour épurer ses dettes et s'installe dans son siège actuel de Boulougne-Billancourt dessiné par le premier architecte français à recevoir le Prix Pritzker, Christian de Portzamparc Il est aujourd'hui occupé par des bureaux du Ministère de la justice[119], par les studios Rive gauche, et depuis 2018 par Lagardère Active (dont le siège d'Europe 1). L'objectif consiste à exploiter l'ancien réseau d'émetteurs de la bande TV VHF, que TF1 a abandonné en passant à la diffusion en couleurs sur la bande UHF. Quelques jours plus tard, Jean-Marie Messier est obligé de se rendre au CSA sous les huées des salariés de Canal+ France pour rassurer le conseil sur les engagements pris deux ans plus tôt au nom de Canal+ SA à l'époque de la fusion avec Universal. Les « fenêtres en clair » quotidiennes vont être non seulement rallongées mais l'État français autorise également la publicité durant ces tranches horaires (Décret du 14 mars 1986). Au global, une victoire pour elle, mais dans le détail, aussi pour la diversité. Le 31 août 2009, Canal+ réactualise son habillage[81], la chaîne ayant exploité jusqu'alors les directives d'Étienne Robial depuis le milieu des années 1980. En novembre 2016, Canal+ reconnaît avoir perdu 542 000 abonnés en 1 an[32]. Fin 2015, Canal+ perd les droits de la Premier League au profit de SFR. En France, Canal+ doit réaliser 400 millions d'euros d'économies sur deux ans et un plan social prévoit 217 licenciements dans le groupe. Le nom de code du dossier était alors Canal 4 (canal national no 4, après ceux de TF1, Antenne 2 et FR3). Canal récupère l'exclusivité des droits TV de la Ligue 1 pour 600 millions d'€ face à son concurrent TPS et acquiert les droits de la série Desperate Housewives. Début mars 2021, la direction de Canal + annonce que quatre grands prix de la saison de formule 1 2021 seront disponibles en clair puisque la chaîne récupère les droits de TF1[77]. L'affaire est médiatisée par la journaliste Marie Portolano, auteure du documentaire « Je ne suis pas une salope, je suis journaliste »[110], qui parle plus largement d' "un système à combattre", sans insister uniquement sur le cas d'un seul homme dans ce type d'affaire[111]. De plus, la chaîne doit exploiter une antenne de réception spécifique (VHF), l'introduction du standard SECAM amélioré (identification couleurs par ligne au lieu des trames) et exploiter la nouvelle connectique Péritélévision (introduite en 1980 sur les téléviseurs commercialisés). Sa rencontre avec Raffaella Cerullo, qu’elle a toujours surnommée Lila, remonte à leur première année d’école primaire en 1950. Fin 2005, la chaîne métropolitaine Canal+ comptait 5,06 millions d'abonnés en France métropolitaine. En novembre 2020, la chaîne licencie l'animateur Sébastien Thoen qui avait participé une parodie de l'émission de débats de Pascal Praud sur CNEWS[74]. Bertrand Méheut est également remplacé par Jean Christophe Thiery au poste de président du directoire tandis que Vincent Bolloré prend personnellement le contrôle de la chaîne en tant que président du conseil de surveillance, poursuivant la restructuration entreprise depuis juin 2015[29]. Quelques jours plus tard, le site Les Jours annonce qu'au cours du premier trimestre 2016, la chaîne aurait perdu près de 200 000 abonnés, soit la moitié des départs nets enregistrés pour l'ensemble de l'année 2015[31]. Ce lancement intervient après l'échec du bouquet gratuit/payant franco-allemand des satellites TDF 1 et TDF 2 lancé entre 1989 et 1992 (dans lequel Canal+ en 16/9 côtoie alors La Cinq, La Sept - future Arte, Euromusique - future MCM, Antenne 2 « France Supervision » … Les Nuls, ce sont 4 personnalités : Bruno Carette, Chantal Lauby, … Le géographe Christophe Guilluy considère que Canal+ présente « la quintessence de l'idéologie libérale-libertaire dominante ». Le 26 août 2013, l’animateur Antoine de Caunes arrive à la présentation du Grand Journal, après le départ de Michel Denisot. Canal+ va ensuite promouvoir ce modèle de bouquet en Europe en lançant CanalSatélite (Espagne) qui deviendra CanalSatélite Digital lors de son passage au numérique, Le Bouquet (Wallonie), Cyfra+ (Pologne), D+ (Italie), CanalSatelliet Digitaal (Pays-Bas), Canal Digital (Scandinavie). Il faut obligatoirement envoyer votre lettre à Canal+/Canalsat - Service résiliation - TSA 86712 - 95905 Cergy-Pontoise Cedex 9, au maximum un mois avant la date de fin de votre abonnement, pour ne pas être reconduit tacitement pour une nouvelle période. Depuis fin 2016, Canal+ cesse de payer les droits d'auteur des programmes qu'il diffuse[33]. En 2011, Canal+ renouvelle ses droits TV de la Ligue 1, mais il les partage cette fois avec Al Jazeera. Depuis, la société menace de poursuites judiciaires, presque chaque fois, les périodiques, associations et entreprises dont le nom contient ces mots, ainsi que certains sites web, y compris lorsque les entités ne sont pas concurrentes de Canal +[105]. Lorsqu'André Rousselet est nommé président, Léo Scheer et Jacques Driencourt présentent au comité de direction d'Havas, le 5 octobre 1982, le projet appelé Canal 4[1]. En septembre 2019, Canal annonce avoir trouvé un accord avec le géant Netflix pour proposer sa plateforme à ses abonnés[52]ː à partir du 15 octobre 2019, par le biais d'un abonnement complémentaire, les abonnés Canal pourront avoir accès au catalogue Netflix[53],[54]. Depuis sa création en 1984, Canal+ s'est vu contrainte d'exploiter l'ancien réseau d'émetteurs VHF de TF1[128] (alors en noir et blanc 819 lignes jusqu'au 19 juillet 1983) au lieu de l'UHF exploitée par toutes les autres chaînes nationales. « Je crains qu'ils essayent de nous faire payer les montants qu'ils n'auraient peut-être pas obtenus des autres. Depuis 1984, la chaîne a exploité une série de modes de contrôle d'accès : En novembre 1991, le récepteur satellite analogique à la norme D2 Mac Decsat est commercialisé. Pascal Rogard, directeur général de la SACD, l'une des sociétés d'auteurs réagit à ce coup de force de Canal. Nulle part ailleurs, l'émission phare de la chaîne, est « déclarée médiatiquement » en perte de vitesse à la suite du départ de Philippe Gildas en 1997 mais son audience est la plus forte de son histoire lors de la dernière année de Gildas et des deux années où Guillaume Durand lui succède. Le 10 décembre 2013, Canal + annonce la création de CanalStart, une structure qui a pour objectif de soutenir les projets des jeunes entrepreneurs (incubateur de startups), dans le secteur des médias et nouvelles technologies[124],[125]. Le 10 avril 2018, Vincent Bolloré annonce qu'il quitte la présidence de Canal+, et est remplacé par Maxime Saada et Jean-Christophe Thiery[34]. Il publie dans Le Monde du 17 février un cinglant papier titré « Édouard m'a tuer » (en référence à l’affaire Omar Raddad), dans lequel il dénonce le complot fomenté selon lui par le Premier ministre Édouard Balladur pour prendre le contrôle de la chaîne par le biais de la Compagnie générale des eaux (qui deviendra quelques années plus tard Vivendi). Logo de l'émission La Musicale sur Canal+ de 2003 à 2009. Le 22 avril 2016, il annonce une série de mesures d'austérité concernant les chaînes Canal+ (endettées à 1 milliard d'euros) et leur chaîne sœur I>Télé, elle aussi déficitaire[réf. Lancée le 4 novembre 1984 par Havas, elle fut la toute première chaîne privée à péage en France. Sans eux, Canal Plus n’aurait jamais pu acquérir cette notoriété à la fin des années 80, et cette côte de popularité auprès de la jeunesse. De plus, le groupe tente d'obtenir une fréquence sur la TNT gratuite pour lancer Canal 20. Face à la réticence du gouvernement et de ses concurrents TF1 et M6, Canal rachète Direct 8 et Direct Star à Bolloré. Depuis 2013, Canal+ entre en concurrence avec BeIn Sports qui achète des grandes affiches de Ligue 1. Le 1er septembre 2003, l'habillage des carrés évolue. En juillet 2020, Canal + accusé de vente forcée et est condamné à payer une amende entre 3 et 5 millions d'euros[104]. Début juillet 2019, un plan de départs volontaires est souhaité par la direction de Canal qui souhaite supprimer 500 postes sur les 2 800 existants[42],[43]. D’après le site Les Jours, il s’agissait pour Vincent Bolloré, le propriétaire du groupe, « de faire un exemple. En 2005, Canal change de stratégie sur la TNT et décide de lancer sa chaîne info i>Télé en gratuit. Rencontre avec Thomas Lilti, Vincent Lacoste & William Lebghil pour la sortie en salles le 12/09/2018 du film