La domotique permet-elle de faire des économies d’énergie ? ». Erreur lors de la sauvegarde du brouillon. Pour l'emporter, un candidat doit remporter la majorité des 538 grands électeurs, donc au moins 270. Cette campagne électorale reste dans l'actualité plusieurs années après son terme en raison d'une enquête sur l'ingérence présumée du gouvernement russe (« Russiagate ») visant à favoriser la candidature de Donald Trump. Je n'ai entendu nulle "plainte"et aucune demande de "repentance"communautariste pour cette mesure extreme de salut public ! Selon l'expert en droit électoral Ari Berman, les fermetures de bureaux de vote ont été particulièrement nombreuses au Texas (403 fermetures entre 2012 et 2016), en Louisiane (103), et dans l'Alabama (66) ou en Caroline du Nord (27)[6]. Ainsi, Donald Trump devient le cinquième président des États-Unis à être élu en ayant récolté moins de voix que son adversaire, l’exemple le plus récent étant celui de George W. Bush en 2000. Vous pouvez compter sur nos 200 journalistes pour répondre à ces questions et sur les analyses de nos meilleures signatures et de contributeurs de renom pour éclairer vos réflexions. Abonnements Donald Trump avait lui-même dénoncé plusieurs fois pendant la campagne électorale un système « truqué ». Cliquez sur une vignette pour l’agrandir. Le discours du candidat républicain reçoit un écho favorable auprès des électeurs blancs peu diplômés, surreprésentés dans l’Etat, d’autant que l’économie du Nevada ne s’est pas totalement relevée de la crise immobilière de 2008, note Politico : le taux de chômage est passé de 13,7 % en 2010 à 5,8 % en juillet 2016 (la moyenne nationale est de 4,9 %). Hillary Clinton part avec de l’avance dans cette course à la Maison Blanche. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. David I’m Not Going to Keep Watching. L'utilisateur peut lancer la procédure de recouvrement de son compte / de déblocage de l'accès, en écrivant une lettre à l'adresse électronique suivante: La lettre doit contenir: moderator.fr@sputniknews.com. Selon un sondage de NBC News à la sortie des urnes, Hillary Clinton a bien reçu un soutien très fort des électeurs afro-américains (huit sur dix) et latinos (six sur dix), mais le soutien des Blancs envers Trump (six sur dix) a été le plus fort. Facebook est ainsi tenu par quelques médias pour responsable de l'élection de Donald Trump pour avoir exposé les internautes à des informations uniquement conformes à leurs opinions, voire à des fausses informations sans contrepoids comme la Pizzagate. Les technologies que nous mettons en œuvre pour ce faire sont décrites en détail dans la Politique d’utilisation des cookies et d’enregistrement automatique. Son langage violent, parfois grossier et extrêmement agressif lui vaut l'animosité d'un grand nombre de personnalités qu'il a personnellement attaquées ; ainsi son principal rival, le sénateur Ted Cruz, refuse dans un premier temps de le soutenir officiellement, Trump ayant insulté son épouse et son père[42], avant de revenir sur sa décision deux mois plus tard[43]. Mais ils présentent en général un taux d'enregistrement très bas sur les listes électorales, ainsi qu'un taux de participation très faible. Pour contacter l'équipe de modérateurs, utilisez l'adresse électronique suivante: moderator.fr@sputniknews.com, Vous pouvez vous abonner aux notifications du site de Sputnik, https://cdnfr1.img.sputniknews.com/i/logo-itemprop.png, https://cdnfr2.img.sputniknews.com/i/logo.png, https://fr.sputniknews.com/international/201611091028598772-usa-participation-inedite/. Élection américaine : et la Floride bascula en faveur de Trump ... ainsi qu'un taux de participation très faible. La Caroline du Nord a par exemple été épinglée pour avoir supprimé la possibilité de voter tôt dans de nombreux bureaux[6]. Élection américaine : et la Floride bascula en faveur de Trump. 10 novembre 2016, 11 h 15 min. Ces 33 États ont décidé que les électeurs n'ont plus à se justifier ni fournir la preuve d'un motif (absence, voyage) pour voter par correspondance. Jill Stein est la candidate du Parti vert des États-Unis. Le symbole le plus fort est celui de Manhattan à New York où 87,2 % des votants ont désigné la candidate démocrate Hillary Clinton contre seulement 10 % pour le républicain Donald Trump. Publicité En 2012, ils étaient 16,6 %. Dans le Wisconsin, gagné avec seulement 22 000 voix d'avance, les résultats au 6 décembre n'incluaient pas encore les votes par correspondance, dont le dépouillement est centralisé au niveau de l'État, de la plus grande ville de l'État, Milwaukee[2] peuplée de plus de 600 000 habitants. La quasi-totalité des Etats attribue l’ensemble de ses grands électeurs au candidat ayant obtenu la majorité des voix populaires. La faible cote de popularité des deux candidats à cette élection a semble-t-il échoué à amener un maximum de citoyens aux urnes puisque le taux de participation a été plus faible que lors des trois dernières élections. Etes-vous sûr de vouloir supprimer votre profil fr.sputniknews.com? Charte de modération La progression du vote par correspondance explique la longueur du dépouillement en 2012 et plus encore en 2016, les opérations se poursuivant un mois après l'élection. Les détracteurs du collège électoral des États-Unis, comme Douglas McAdam, professeur de sociologie à l'université de Stanford, estiment qu'il « affaiblit le principe d'égalité politique ». Le revenu médian de électeurs de Trump était de 72 000 dollars, tandis que le revenu moyen des électeurs de Clinton était de 61 000 dollars. Ajamu Baraka, 62 ans, militant en faveur des droits de l'homme. Martin O'Malley, gouverneur du Maryland de 2007 à 2015, maire de Baltimore de 1999 à 2007. (Randy Hoeft/AP/Sipa) Selon elle, cette élection montre la division profonde qui règne au sein de la société américaine. En novembre, les Hispaniques représenteront 13,3 % de l'électorat, dépassant pour la première fois le vivier électoral des Afro-Américains, selon Pew Research. Il fait principalement campagne en Utah, État qu'il est — selon quelques sondages — capable de remporter[77]. Comment évolue la situation sanitaire ? Donald Trump, magnat de l'immobilier et PDG de The Trump Organization, qui n'avait jamais jusque-là détenu de mandat électif, entre dans la course le 16 juin 2015[59]. AP Photo / Lynne Sladky, Politique d’utilisation des cookies et d’enregistrement automatique, Importante chute du nombre de cas de Covid-19 en France, 4.070 nouvelles contaminations en 24h, Présidentielle US 2016: jour du scrutin et résultats Les grands électeurs aux Etats-Unis, comment ça marche ? Pourtant les sondages continuent de donner une bonne avance à Mme Clinton, selon les projections de vote compilées par le Huffpost donnant, au 6 novembre, cinq points d’avance à la candidate démocrate (46,4 % contre 41,2 %). Il n'a cependant obtenu qu'une minorité du vote populaire national, avec près de 2,9 millions de voix (2,1 % des suffrages exprimés) de moins qu'Hillary Clinton[153]. Nous nous engageons à protéger vos informations personnelles et nous avons mis à jour notre Politique de Confidentialité afin de nous conformer au Règlement général sur la protection des données (GDPR), nouveau règlement de l'UE qui est entré en vigueur le 25 mai 2018. ne correspond pas au sujet de l'article commenté; promeut la haine, la discrimination raciale, ethnique, sexuelle, religieuse, sociale et porte atteinte aux droits des minorités; viole les droits des mineurs, leur cause un préjudice sous toute forme, y compris morale; contient des idées de nature extrémiste et terroriste, appelle à tout type d’actions illégales; contient des insultes, des menaces à l'égard d'autres utilisateurs, des individus ou organisations spécifiques; porte atteinte à l'honneur, à la dignité et à leur réputation professionnelle; contient des insultes ou des messages diffamatoires à l'égard de Sputnik; viole la vie privée, divulgue les données personnelles de tierces personnes sans leur consentement, révèle le secret de la correspondance; contient une description ou des liens vers des scènes de violence et de cruauté envers les animaux; contient des informations sur les méthodes de suicide ou incite au suicide; poursuit des objectifs commerciaux, contient de la publicité abusive, de la publicité politique illégale ou des liens vers d'autres ressources en ligne contenant ce genre d'informations; promeut les produits ou services de tiers sans autorisations nécessaires; contient des expressions insultantes, un langage grossier et leurs dérivés, ainsi que des allusions à l'utilisation d'éléments lexicaux répondant à cette définition; contient du contenu spam, promeut la diffusion de spams, de services de publipostage et de ressources pour gagner de l'argent sur Internet; promeut l'utilisation de stupéfiants et de substances psychotropes, contient des informations sur leur production et leur utilisation; contient des liens vers des virus et des logiciels malveillants; fait partie d'une action, lorsqu'un grand nombre de commentaires au contenu identique ou similaire est posté ("flash mob"); l'auteur abuse d'un grand nombre de messages vides de sens, ou bien le sens du texte est difficile à comprendre ("flood"); l'auteur viole l'étiquette en ligne, en montrant différentes formes de comportement agressif, humiliant et diffamatoire ("trolling"); l'auteur montre un manque de respect pour la langue; par exemple, tout le texte ou sa grande partie est tapé en lettres majuscules et n'est pas divisé en phrases. Comme le remarque le Boston Globe, les chances de Mme Clinton dans le New Hampshire tiennent dans sa capacité à convaincre les partisans de son ancien rival démocrate, Bernie Sanders, c’est-à-dire les jeunes et les électeurs indépendants. Rand Paul, sénateur du Kentucky depuis 2011[67],[68]. En effet, une enquête du site BuzzFeed révèle que sur certaines pages, la part de fausses informations monte jusqu'à 38 %, et que les articles de ces pages sont beaucoup plus partagés que ceux relayant des faits exacts[138]. De fait, en septembre, la candidate démocrate a semblé faire l’impasse sur le « Buckeye State ». Pour Lauric Henneton, l'échec du Parti démocrate, en dehors de l'échec personnel d'Hillary Clinton, a tenu à son incapacité à s'adresser « à un électorat blanc qui ne soit pas urbain et surdiplômé »[168]. Le record historique de 2008, la participation de 35,42 millions d'électeurs, n'est pas loin d'être égalé et signifie qu'une personne sur deux ayant voté démocrate au scrutin final l'avait déjà fait à la primaire démocrate. Longtemps, on a qualifié le vote latino de « géant endormi » et l'on pensait que, cette fois, Donald Trump l'aurait réveillé. Donald Trump, s’il veut l’emporter, doit convaincre les électeurs républicains de se mobiliser pour lui, alors que les républicains les plus diplômés ont plus de mal à s’engager pour le magnat de l’immobilier. Il s’agit d’un record absolu en nombre de voix, mais pas en pourcentage. Pour conserver le précédent brouillon, cliquez sur annuler. Hillary Rodham Clinton annonce sa candidature le 12 avril 2015. Cette disposition est évidemment dorénavant sans objet, ceux ayant vécu à cette époque étant depuis longtemps décédés. Or, avec une avance de 132 643 voix, c'est Donald Trump qui a remporté l'État que l'on pensait acquis à Hillary Clinton grâce aux votes des Latinos. Veuillez remplir tous les champs obligatoires avant de soumettre votre commentaire. Il y a donc eu plus de défections du côté démocrate que du côté républicain, contrairement à ce qui était souhaité par l'appel initial. C’est exactement ce qui s’est passé au cours de cette élection, Hillary Clinton ayant obtenu plus de votes favorables au niveau national selon le New York Times. Dans l’Illinois, plus d’un million de demandes de vote par correspondance ont été effectuées, c’est bien plus que lors de la présidentielle de 2016. Théâtre de conflits territoriaux depuis plus d’un siècle, ce territoire du Caucase est l’objet depuis dimanche de violents affrontements entre l’Azerbaïdjan et l’Arménie. L'utilisateur s'engage à s'adresser avec respect aux autres participants de la discussion, aux lecteurs et aux personnes mentionnées dans les articles. À son tour, l'ancien président Barack Obama souhaite que Donald Trump réussisse dans son nouveau poste et l'invite à la Maison-Blanche afin de préparer correctement la transition présidentielle[207]. Selon une estimation du Monde, si au lieu du winner takes all, tous les grands électeurs étaient désignés à la proportionnelle dans chaque État, Hillary Clinton aurait remporté cette élection avec 260 grands électeurs, contre 257 pour Donald Trump[162]. M. Trump espère l’emporter en Caroline du Nord, où un échec rendrait sa course d’autant plus difficile. Je n'ai pas de compte sur fr.sputniknews.com, Je possède un compte sur fr.sputniknews.com. « Les flux migratoires ne doivent pas être gérés, ils doivent... L'Iran dévoile un nouveau missile sur fond de tensions avec les... Un juge sauve in extremis TikTok aux États-Unis. Nos partenaires Le précédent record en nombre de votants avait été établi en 2008, avec 131,2 millions de votants, soit 5,5 millions de moins qu’en 2016[204] ; mais avec 58,2 % de la population en âge de voter s’étant déplacés (ce qui constituait la plus forte participation relative depuis 1968), l’élection présidentielle de 2008 fait mieux que celle de 2016 de 2,5 points[205]. La Constitution prévoit également que les citoyens américains au moment de la constitution des États-Unis (1787) étaient considérés comme Américains de naissance (on peut dire qu'on considère ici la « naissance » des États-Unis). suivez les informations en temps réel et accédez à nos analyses de l’actualité. Mais, de ces deux candidats anti-système, seul Trump remportera la nomination, Sanders devant s'incliner, après une course serrée et riche en péripéties, devant Hillary Clinton. En cas de victoire de Hillary Clinton dans ces Etats décisifs, les résultats de l’élection pourraient être vite connus. Les immigrés ne votant que lorsqu'ils obtiennent la citoyenneté américaine, Donald Trump cherche ainsi surtout à mobiliser son électorat blanc traditionnel, inquiet de la croissance sud-américaine récente, y compris dans certains Etats clés comme la Pennsylvanie. Les citoyens électeurs américains élisent 538 grands électeurs qui vont à leur tour voter pour un candidat précis. Pour le professeur d'économie à l'université de Stanford Michael J. Boskin, la « grande victoire » de Donald Trump est largement due « à la condescendance d'Hillary Clinton », en particulier à l'égard des partisans de son adversaire qu'elle qualifie de « panier de gens déplorables (en) », de « racistes, sexistes, homophobes, xénophobes, islamophobes »[177], et « à son incapacité à voir les catégories sociales bousculées par des changements économiques brutaux »[178]. Elle contient les détails sur les types de données que nous recueillons, la façon dont nous les utilisons et vos droits en matière de protection des données. Alors que Donald Trump va devenir le prochain président des Etats-Unis, seuls 10% des habitants de Manhattan, l'un des cinq arrondissements de New York, ont voté pour lui. L'Arizona a fait fermer 70 % des bureaux de vote dans le comté de Maricopa, le plus peuplé d'Arizona, qui abrite 3,6 millions d'habitants de Phoenix la seule ville démocrate de la région[7]. Les médias seraient ainsi sortis de leur rôle de commentateurs et d'observateurs pour se placer dans des postures d'adhésion ou de rejet, Certains organes de presse américains font leur mea culpa et avouent s'être trompés et n'avoir pas compris le peuple, En Floride, trois électeurs déposèrent un recours en justice pour demander un recomptage de l'ensemble des bulletins, déclarant que le recomptage devait être payé par Trump, le gouverneur. nécessaire]. Les candidats suivants ont obtenu l'investiture de leur parti politique lors des conventions qui ont eu lieu en mai, juillet et août. 5 chiffres surprenants sur l’élection américaine et comment Trump a pu gagner avec moins de voix. Un ancien ambulancier dédie sa vie à réaliser le dernier vœu de patients en phase terminale. Cour suprême : quand Joe Biden a mis en échec Ronald Reagan, Donald Trump engrange une troisième nomination conservatrice à la Cour suprême. In fine, deux électeurs du Parti républicain au Texas font défaut en votant pour quelqu'un d'autre que Trump (un pour Ron Paul, un pour John Kasich). La candidate démocrate Hillary Clinton reconnaît sa défaite et concède que le nouveau président « mérite un esprit ouvert et la possibilité de se réaliser ». L'enregistrement et l'identification de l'utilisateur sur les sites web Sputnik par le biais de l'un de ses comptes sur les réseaux sociaux indique l'acceptation de ces règles. C'est la première fois qu'une femme est investie candidate par l'un des deux grands partis historiques américains (Clinton étant, de surcroît, une ancienne première dame des États-Unis et considérée par certains comme la personne la plus qualifiée à avoir jamais prétendu à la fonction présidentielle[15],[16]. Fermeture des bureaux de vote : 1 heure (heure de Paris). Par ailleurs, le vote pour un parti tiers y a réuni plus de voix qu'en 2012. Dans le Dakota du Sud, le Nevada et l'Oklahoma, les électeurs n'ont pas la possibilité de voter pour les candidats écologistes[73]. Selon les premiers chiffres de The United States Elections Project (en anglais), le taux de participation à cette élection présidentielle américaine s’est élevé à 54,2 % seulement. Il avait notamment fait parler de lui pour ses propos sexistes et des agressions sexuelles. De fait, sur les 1 024 combinaisons d’Etats identifiées par le New York Times pour remporter l’élection du 8 novembre, Mme Clinton en a 693, M. Trump 315 ; il n’y a que seize possibilités pour un match nul. Parallèlement, WikiLeaks relance les accusations à l'encontre de Bill Clinton et sa fondation[28] et accuse Clinton d'avoir été prévenue de certaines questions qui lui ont été posées lors des débats de la primaire démocrate[29]. Les électeurs des grandes villes prennent conscience du gain de temps procuré par le vote par correspondance lors des primaires des deux partis, qui voient des files d'attente apparaître car le nombre d'électeurs est des deux côtés près de deux fois supérieur à ce qu'il était avant 2008. Si cet Etat pourrait être déterminant pour assurer une victoire rapide à Mme Clinton, la démocrate pourrait tout de même s’en passer si elle parvient à gagner la Pennsylvanie, l’Ohio, la Caroline du Nord et la Virginie. En cliquant sur « Continuer à lire ici » et en vous assurant que vous êtes la seule personne à consulter Le Monde avec ce compte. En cliquant sur "Publier", vous acceptez que les données personnelles de votre compte Facebook soient utilisées pour vous donner la possibilité de commenter les contenus publiés sur notre site à partir de votre compte. Pendant la guerre des americains d'origine asiatique furent contraint à residence forcee. votre numéro d’abonné dans les paramètres de création de compte. Les taux de participation par État évoluent du simple au double. L'élection présidentielle américaine de 2016 est la première à se tenir depuis que la Cour suprême des États-Unis a fait invalider en 2013 un pan essentiel de la loi électorale de 1965 qui obligeait les anciens États ségrégationnistes à recueillir le feu vert de l'État fédéral avant de modifier leurs règles du jeu électoral. L'élection présidentielle américaine de 2016, cinquante-huitième élection présidentielle américaine depuis 1788, a lieu le 8 novembre 2016 et conduit à la désignation du républicain Donald Trump comme quarante-cinquième président des États-Unis. En dépit du soutien du New York Post de Rupert Murdoch et The National Enquirer durant la primaire républicaine, un torrent d'articles s'abat contre le candidat Trump[130]. En décembre 2015, Adrian Chen observe sur les réseaux sociaux que les comptes pro-russes se mettent à soutenir Hillary Clinton lors de sa campagne[136]. En 2012, la Pennsylvanie avait voté à majorité démocrate, Barack Obama s’était imposé avec 52 % des voix face à Mitt Romney. Résultats par comté (Trump en rouge et Clinton en bleu). Donald Trump prêt à mettre au pot pour financer sa campagne, REPORTAGE : La bataille des démocrates pour remporter l'Arizona, bastion républicain depuis 70 ans. Ce n’est que de la pub pour son empire immobilier et pour ses émissions télé, pub qu’il fait sur le dos du processus démocratique américain », « une faillite collective dans l'analyse de l'évolution de l'électoral américain », « reconna[ît] avoir [lui]-même échoué à en mesurer l'ampleur », « le succès croissant auprès des Américains de Donald Trump », « à un électorat blanc qui ne soit pas urbain et surdiplômé », « par contre-coup, un réflexe de « victimisation » au sein de la classe ouvrière blanche. Le milliardaire reproche au quotidien sa « couverture très médiocre et très imprécise », et même « malhonnête » de la campagne présidentielle[131]. Ce vote massif explique non seulement les résultats de la Californie qui depuis 2014, compte plus de Latino-Américains que de Blancs non hispaniques[172], mais une partie essentielle du différentiel de voix entre la candidate démocrate et le candidat républicain (le différentiel de la seule Californie étant de plus de 4 millions de voix pour Hillary Clinton)[173]. DOSSIER - Biden-Trump : le journal de la campagne électorale. Nouvelle taxe sur les voitures: les automobilistes en sursis? Le vote anticipé est une option de plus en plus disponible à chaque élection à travers les États-Unis. Selon les projections, il doit encore baisser, à 64, 5 % en 2016. Vous devez renseigner un pseudo avant de pouvoir commenter un article. Ainsi, dans le Michigan, où Clinton a perdu d'environ 11 000 voix, certains analystes estiment que 90 000 démocrates ont laissé la première ligne du bulletin de vote vide[179]. Les résultats seront communiqués en temps réel sur notre page « Elections 2016 », où vous pouvez également consulter les résultats des deux présidentielles précédentes. En pratique, le vote par correspondance a surtout progressé chez les démocrates, les républicains préférant le vote par procuration[1]. Cette défiance se fait jour dès les primaires. Un résultat qui symbolise aussi la fracture entre les habitants des grandes villes, qui ont voté à 59% po… Sa candidature est soutenue par les réseaux du candidat républicain à l'élection présidentielle de 2012, Mitt Romney[76]. L'une des conséquences est qu'une quinzaine d'États républicains ont durci les conditions de vote ; selon des organisations non-gouvernementales qui leur sont opposées, cette initiative a pour but de réduire le vote des jeunes, des salariés et des minorités, considérés comme plus susceptibles de voter démocrate[réf. Au terme de sa seconde présidence, Barack Obama ne peut plus briguer un nouveau mandat, conformément au XXIIe amendement de la Constitution des États-Unis. C’est là qu’Al Gore a perdu face à George W. Bush en 2000. De plus, trois grands électeurs démocrates avaient décidé de ne pas voter pour Clinton ; deux avaient été remplacés, le dernier s'était finalement ravisé. Dans les sondages, le candidat républicain dispose d’un avantage de 3,5 points sur son adversaire, selon Real Clear Politics. En réaction à l'élection de Donald Trump, l'organisation YesCalifornia, implantée en Californie, État qui a voté en faveur d'Hillary Clinton à plus de 60 % des suffrages exprimés, lance une campagne appelée Yes California Independence Campaign qui vise à organiser en 2019 un référendum permettant de voter pour ou contre l'indépendance de la Californie[211],[212]. Une cour d’appel fédérale a accusé les républicains, chargés de l’organisation du scrutin, d’avoir limité le nombre de lieux ouverts au vote anticipé dans les comtés dont la population est majoritairement afro-américaine. La presse américaine relève la qualité médiocre et l'ambiance délétère du second débat entre Hillary Clinton et Donald Trump, marqué par les attaques personnelles[146]. Le but etant à la fois de les preserver de toute intimidation exterieure et de toute velleité de collaboration avec l'ennemi. » Abandonnant la « politique post-raciale » qu'avait voulue engager Obama, elle s'est mise à dos les classes moyennes blanches[121]. Pour être élue, Hillary Clinton aurait eu besoin que 37 grands électeurs du Parti républicain (11 % des 306 qui ont été élus) renoncent à soutenir Trump et votent pour elle et que, dans le même temps, aucun grand électeur démocrate ne lui fasse défaut. Pour s'adapter à la tradition d'organiser la présidentielle un mardi, jour de travail, 33 États ont décidé de faciliter la vie aux salariés, en particulier les ouvriers qui ne peuvent pas quitter leur poste[1] pour se mettre dans de longues files d'attente devant les bureaux de vote des grandes villes, en début et fin de journée. Dans la nuit du 8 au 9 novembre, tous les regards seront tournés vers les Etats-Unis pour savoir qui, de Hillary Clinton ou de Donald Trump, deviendra le 45e président américain. Publié le 08 novembre 2016 à 06h39 - Mis à jour le 09 novembre 2016 à 00h37, Revivez l’élection de Donald Trump à la Maison Blanche. Suivez en direct les premiers résultats de l'élection américaine. Les Etats à suivre pour comprendre le résultat de l’élection américaine. S’il échouait à y remporter des grands électeurs, il devrait impérativement gagner, en plus du New Hampshire et du Colorado, le Nevada et un Etat du Nord comme le Wisconsin, où il est loin d’être favori dans les sondages. Certains États ont réduit les horaires des bureaux de vote, interdit le vote anticipé ou requis des pièces d'identité que certains électeurs n'ont pas. Il est devancé de 2,1 points de pourcentage (soit près de 3 millions de voix) par sa rivale au plan national, ce qui fait de lui le cinquième candidat remportant une élection présidentielle aux États-Unis sans avoir obtenu le plus grand nombre de suffrages populaires. Il avait tweeté en 2012, que le collège électoral des États-Unis est « un désastre pour la démocratie »[164], et menacé de ne pas reconnaître les résultats de l'élection[163]. La plupart des Etats clés de l’élection pourraient tomber tôt dans la nuit. Les résultats de cet Etat seront très importants en cas de victoire de Donald Trump dans les « swing states » précédents. Une possible ingérence du gouvernement russe visant à favoriser la candidature de Donald Trump est évoquée. ... Taux de participation aux élections présidentielles en France 1965-2017. Un article de CNBC[88] a évoqué la difficulté des sondeurs face au « vote caché » pour Trump, les personnes sondées ne disant pas toujours qu'elles allaient voter pour lui. Ce message s’affichera sur l’autre appareil. Les « petits candidats » cumulent plus de cinq millions de voix. Quelle bonne nouvelle. Jesse Ventura, gouverneur du Minnesota de 1999 à 2003[71],[72]. La candidate écologiste met en avant des rapports d’experts affirmant que dans les circonscriptions du Wisconsin utilisant des machines à voter, l’écart entre les prévisions et les résultats est plus important que dans celles utilisant des bulletins papier.